13 juin 2024

Babacar Siby; la question des programmes obsolètes et la nécessité d’améliorer la formation des acteurs.

Nombre de Lectures 3348
Read Time:58 Second

Babacar Siby souligne plusieurs problèmes au sein du théâtre contemporain, notamment la question des programmes obsolètes et la nécessité d’améliorer la formation des acteurs.

Il met en lumière l’urgence de moderniser les approches pédagogiques et artistiques pour répondre aux défis actuels et aux attentes du public. Les programmes dépassés sont souvent critiqués pour leur manque d’adaptation aux évolutions culturelles, sociales et technologiques. Dans un monde en constante mutation, le théâtre doit être capable de refléter et de dialoguer avec la société contemporaine. Cela nécessite une révision des contenus enseignés dans les écoles de théâtre, afin d’intégrer des thématiques pertinentes et actuelles, ainsi que des techniques de création et de représentation innovantes. Parallèlement, la formation des acteurs est un aspect crucial du renouveau théâtral. Les méthodes traditionnelles peuvent parfois être limitantes, ne permettant pas aux artistes de développer pleinement leur créativité et leur polyvalence. Babacar Siby insiste sur l’importance d’une formation pluridisciplinaire, incluant non seulement l’interprétation, mais aussi la danse, le chant, le mouvement, le jeu masqué, etc. De plus, une sensibilisation aux enjeux contemporains tels que la diversité culturelle, l’égalité des genres et les questions environnementales devrait être intégrée dans le cursus de formation des acteurs. En résumé, Babacar Siby met en avant la nécessité de moderniser le théâtre à travers une révision des programmes éducatifs et une amélioration de la formation des acteurs. Ces efforts visent à revitaliser cet art millénaire et à le rendre plus pertinent et accessible à un public diversifié.

About The Author


En savoir plus sur metroactu.com

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

error: Content is protected !!

En savoir plus sur metroactu.com

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading